Seniors 2.0



Les Ateliers Bons Jours

Le BON PLAN pour vivre intensément sa retraite

Depuis 10 ans, les caisses de retraite (Carsat, MSA) au sein du GIE IMPA et la Mutualité Française Bourgogne-Franche-Comté travaillent en réseau avec des experts pour proposer des ateliers labellisés.
Depuis janvier 2018, elles ont regroupé leurs offres et proposent « Les Ateliers Bons Jours, vivez intensément votre retraite », sur toute la région Bourgogne-Franche-Comté.
La FAPA Seniors 21 coordonne ce dispositif en Côte-d’Or. Elle organise des réunions d’informations et assure la programmation des ateliers proposés.

Le bon plan près de chez vous !


Ce programme de prévention a été construit pour les personnes autonomes de 60 ans et plus, soucieuses d’améliorer leur santé au quotidien.
Nutrition, sommeil, équilibre, forme, mémoire, activités physiques, les Ateliers Bons Jours sont organisés sous forme de séances d’information ludiques et participatives.
Chaque atelier réunit une douzaine de seniors pendant 3 à 12 séances, et répond à un référentiel validé par des experts scientifiques et médicaux.



 

La nutrition, où en êtes-vous ?



Pourquoi cet atelier ?
Les besoins nutritionnels évoluent avec le temps : ils ne diminuent pas avec l’âge et certains augmentent. Ce serait donc une erreur de penser qu’en vieillissant il faut manger moins, surtout pour les personnes physiquement actives. En revanche, il est important de veiller à manger mieux et à bouger tous les jours. Deux leviers peuvent contribuer à améliorer la qualité de vie et réduire l’apparition de maladies chroniques :
  • une alimentation suffisante et équilibrée,
  • une activité physique régulière

Objectif
  • Connaître les effets de l’âge sur ses besoins nutritionnels et adapter ses comportements alimentaires
  • Comprendre les recommandations protectrices de santé du Programme national nutrition santé (PNNS)
  • Mettre à jour ses connaissances sur les produits alimentaires, les organes digestifs et l’hygiène bucco-dentaire
  • Favoriser un mode de vie actif par la pratique quotidienne d’activités physiques

9 Séances de 2 heures
Séance 1 : Un atelier nutrition : comment ça marche ?
Séance 2 : La nutrition : de quoi parle-t-on ?
Séance 3 : Quelles recommandations alimentaires ?
Séance 4 : Que se passe-t-il lorsque nous mangeons ?
Séance 5 : Quelles recommandations en activité physique ?
Séance 6 : Comment prévenir les pathologies les plus courantes ?
Séance 7 : Quelles sont mes habitudes alimentaires ?
Séance 8 : Quelles actions mettre en place ?
Séance 9 : Quelles ressources nutritionnelles pour élargir ma gamme alimentaire et me repérer ?

Intervenant : Conseiller en nutrition (nutritionniste ou diététicien) et un Enseignant en Activités Physiques Adaptées pour une séance


 

L’équilibre, où en êtes-vous ?



Pourquoi cet atelier ?
Environ un tiers des personnes âgées de plus de 65 ans et la moitié des plus de 80 ans chutent chaque année. À tout âge, les ateliers collectifs d’exercices physiques, par le maintien de la fonction d’équilibration, ont prouvé leur efficacité pour réduire le taux de chutes et améliorer la qualité de vie.
Afin de limiter le temps passé au sol, qui a des conséquences physiques et psychologiques chez les seniors, l’Inserm recommande également des exercices pour apprendre à se relever.
Apporter aux seniors la connaissance des mécanismes impliqués dans l’équilibre et les inciter à une pratique quotidienne d’activité physique, c’est leur donner les clés pour garder l’équilibre.

Objectif
  • Réveiller et stimuler la fonction d’équilibration
  • Apprendre à se relever du sol et diminuer l’impact psychologique de la chute : la dédramatiser
  • Développer la confiance en soi
  • Améliorer l’équilibre statique et dynamique et la perception subjective de l’équilibre
  • Encourager les personnes à pratiquer une activité physique adaptée de façon pérenne et régulière
  • Sensibiliser à l’aménagement de son intérieur pour limiter le risque de chute

12 Séances de 1 heure
Séance 1 : séance de “diagnostic individuel” pour adapter les exercices à chaque participant
Séance 2 à 11 : 10 séances collectives d’activités physiques adaptées centrées sur l’équilibre
Séance 12 : Une dernière séance d’évaluation individuelle permettant de valoriser les progrès des participants

À chaque séance, l’animateur transmet des exercices à réaliser seul à domicile et des conseils pour aménager son logement et adopter des comportements favorables à la santé.

Intervenant : professionnel de l’Activité Physique Adaptée


Force et forme au quotidien



Pourquoi cet atelier ?
Chez les seniors, de nombreuses études montrent qu’une activité physique quotidienne permet de retarder les effets du vieillissement et de mener une vie de meilleure qualité.
L’atelier “Force et forme au quotidien” propose une approche de promotion de l’activité physique pour lutter contre la sédentarité en combinant :
  • la valorisation de l’activité intégrée à la vie quotidienne (marche, jardinage, tâches ménagères…),
  • un programme d’activité physique structuré et adapté aux besoins des seniors.
Tout cela à travers un concept de santé global, inclusif et positif

Objectif
  • Favoriser un mode de vie actif
  • Améliorer les qualités physiques nécessaires au maintien de l’autonomie fonctionnelle
  • Apporter les connaissances théoriques sur les points clés d’une bonne pratique pour prendre en charge sa santé
  • Motiver et convaincre les seniors de l’importance de la pratique physique afin de conduire à un engagement durable dans l’activité

12 Séances de 1h30 et 2 séances de 30 min (2 séances par semaine)
Séance 1 : séance de 30 min de “diagnostic” permettant d’évaluer les aptitudes des participants
Séance 2 à 13 : séances collectives d’1 heure 30
Séance 14 : une séance “évaluation finale” qui vise à évaluer les progrès des participants.

Vous aurez la possibilité de suivre un programme de 30 minutes à réaliser à domicile en autonomie (1 séance par semaine)

Intervenant : intervenant diplômé de l’animation physique adaptée


 

PEPS Euréka



Pourquoi cet atelier ?
Statistiquement, 65 % des personnes de plus de 60 ans et 70% des plus de 70 ans se plaignent de trous de mémoire sans que cela relève pour autant d’un problème particulier de santé.
Il s’agit souvent d’un manque d’entraînement des fonctions cérébrales.
Les recherches en neurosciences ont établi que le cerveau peut se modifier favorablement, dans sa structure et dans son fonctionnement, sous l’effet de stimulations constantes et appropriées, quel que soit l’âge.
On reconnaît aujourd’hui l’impact sur le cerveau de nos alliés naturels : des exercices physiques réguliers, une alimentation équilibrée, le respect des cycles du sommeil, les stimulations intellectuelles, psychoaffectives et sociales, la régulation du stress...

Objectif
  • Comprendre le fonctionnement de sa mémoire
  • Prendre conscience des facteurs susceptibles d’en optimiser l’efficacité ou au contraire de l’entraver
  • Agir sur ces facteurs en adaptant ses habitudes, en utilisant des stratégies de mémorisation
  • Devenir acteur de son mieux-vivre et dédramatiser les trous de mémoire
  • Avoir confiance en soi et en ses propres ressources

10 Séances de 2h30
Séance 1 : Faire connaissance / Les éléments essentiels du programme
Séance 2 : Les stratégies de mémorisation
Séance 3 : « Qu’est-ce que je suis venu·e chercher ? »
Séance 4 : « Où est passé Mirza (mes clés, lunettes...) ? »

Séance 5 : « Je me suis perdu·e... Pouvez-vous me dire où se trouve... ? »
Séance 6 : « Rappelez-moi votre nom... Ce visage me dit quelque chose... »
Séance 7 : « Comment appelle-t-on cela ? J’ai le mot sur le bout de la langue »
Séance 8 : « Marignan 1515 ou 1517 ?” : mémoire des chiffres et logiques numériques
Séance 9 : « Il me semble avoir déjà lu, vu ou entendu cela... »
Séance 10 : « J’ai encore oublié de... »

Au préalable, un entretien avec un professionnel de santé est organisé

Intervenant : bénévole retraité formé à la méthode Peps Eurêka.


 

Le sommeil, où en êtes-vous ?



Pourquoi cet atelier ?
Le sommeil est un besoin physiologique et fondamental : il est à la fois déterminant d’une bonne santé et un indicateur de qualité de vie.
À partir de 60 ans, on observe généralement que :
  • la structure du sommeil se modifie progressivement,
  • le temps de sommeil par nuit diminue,
  • le délai d’endormissement s’allonge,
  • la qualité du sommeil diminue peu à peu.
La recherche a mis en évidence de nombreux facteurs qui influent sur le sommeil et peuvent le perturber (environnement, hygiène de vie, pathologies...). Grâce à ces connaissances, il est possible d’agir sur certains éléments pour améliorer la qualité du sommeil : c’est tout le sens de cet atelier.


Objectif
  • Comprendre les mécanismes du sommeil et les facteurs modulateurs
  • Identifier la nature des troubles du sommeil, leurs causes et leurs conséquences, et détecter, le cas échéant, les affections ou pathologies existantes
  • Avoir des repères, des conseils et des recommandations favorisant une bonne hygiène du sommeil
  • Savoir organiser sa journée, son sommeil et son repos en fonction de son rythme de vie

8 Séances de 2 heures
Séance 1 : Le sommeil ça s’apprend avec l’âge
Séance 2 : Les évolutions du sommeil au cours de la vie
Séance 3 : Les comportements du sommeil
Séance 4 : Causes et conséquences des perturbations du sommeil
Séance 5 : Troubles et perturbations : quelles orientations ?
Séance 6 : Agenda du sommeil et profil de dormeur
Séance 7 : Les bonnes pratiques et conseils pour mieux dormir – La journée
Séance 8 : Les bonnes pratiques et conseils pour mieux dormir – La nuit

Intervenant : animateur ayant validé une formation dédiée au sommeil (formation assurée par la Carsat et un enseignant-chercheur en neurosciences et neuropsychologie).


 

Bon’us tonus



Pourquoi cet atelier ?
Pour les plus de 65 ans, il est prescrit entre 2 et 8 médicaments par ordonnance, ce qui représente entre 3 et 15 prises par jour. Les effets indésirables de cette polymédication ou de l’automédication sont souvent ignorés, et pourtant ils peuvent faire peser des risques importants sur la santé. Les médecines complémentaires, telle que l’aromathérapie, suscitent un vif intérêt pour les participants et représentent une réponse souvent adaptée pour un meilleur confort.
Pour prendre soin de soi, il est un domaine sur lequel les participants peuvent agir : la qualité de l’air dans leur logement. En effet, alors que nous passons 16 heures par jour en moyenne à domicile, l’air que nous y respirons est de 2 à 5 fois plus pollué que l’air extérieur

Objectif
  • Echanger sur les représentations des participants à propos du médicament, des médecines alternatives et complémentaires, des techniques de bien-être et de la santé environnementale.
  • Comprendre le fonctionnement du médicament
  • Appréhender les médecines complémentaires
  • Proposer des repères en matière de besoins physiques, psychiques et sociaux
  • Sensibiliser les participants à de nouvelles techniques de bien-être et d’automassage
  • Inciter les participants au changement de comportement en lien avec la qualité de l’air intérieur du logement

7 Séances de 2h
Séance 1 : Faisons connaissance : présentation croisée, modalités pratiques
Séance 2 : Le médicament : définition, composition, conservation...
Séance 3 : Inciter les participants au changement de comportement en lien avec la qualité de l’air intérieur du logement
Séance 4 : À la recherche de notre équilibre : besoins de la personne, adaptation au changement...
Séance 5 : la réflexologie
Séance 6 : La santé de notre maison
Séance 7 : Faisons le point : pharmacie familiale, quiz 

Intervenants : animateur fil rouge et des intervenants professionnels de la santé : pharmacien, naturopathe, Formateur en Éducation pour la Santé, Conseillère Médicale en Environnement Intérieur


 

Vitalité



Pourquoi cet atelier ?
Les seniors sont de plus en plus nombreux dans notre société et l’espérance de vie ne cesse d’augmenter. La retraite est désormais vécue comme une « deuxième vie » modifiant ainsi l’approche traditionnelle de la vieillesse. Un vieillissement en bonne santé passe par l’adoption de comportements favorables et protecteurs pour la santé physique, mentale, sociale et environnementale, permettant ainsi aux personnes avançant en âge d’être actives socialement, sans discrimination, et de jouir, en toute indépendance, d’une bonne qualité de vie. Dans cette dynamique, les ateliers « Vitalité » élaborés par la Caisse Centrale de la MSA, apportent les clés pour préserver son capital santé, prendre soin de soi, et mener une vie plus heureuse et plus autonome. Une méthode interactive qui conjugue contenu scientifique, conseils pratiques et convivialité.

Objectif
  • Améliorer sa qualité de vie et préserver son capital santé
  • Prendre soin de soi, acquérir les bons réflexes du quotidien, en échangeant dans la convivialité
  • Initier un parcours de prévention global au sein des ateliers Bons Jours

6 Séances de 2h30
Séance 1 : « Mon âge face aux idées reçues » : comment appréhender positivement cette nouvelle étape dans sa vie
Séance 2 : « Ma santé : agir quand il est temps » : les indispensables pour préserver sa santé le plus longtemps possible (dépistages, bilans, vaccins, traitements...)
Séance 3 : « Nutrition, la bonne attitude » : adopter une alimentation variée et équilibrée qui allie plaisir et santé
Séance 4 : « L’équilibre en bougeant » : comment agir au quotidien pour préserver sa condition physique
Séance 5 : « Bien dans sa tête » : identifier les activités qui favorisent le bien-être : sommeil, relaxation, mémoire…Séance 6 au choix :
   • 6.1 « Un chez moi adapté, un chez moi adopté » : prendre conscience des risques dans sa maison pour rendre son logement plus sûr
   ou
   • 6.2 : « À vos marques, prêt, partez ! » : des exercices physiques ludiques et accessibles à tous

Intervenant : animateur de l’ASEPT (Association Santé Education et Prévention sur les Territoires) formé pour l’atelier.


En voiture, je me rassure



Pourquoi cet atelier ?
Continuer à se déplacer permet de préserver son autonomie et sa vie sociale, notamment en milieu rural en raison d’une offre de transports limitée et inadaptée aux besoins des retraités. Pourtant, 40 % des conducteurs seniors rencontrent des appréhensions sur la route :
  • Peur de commettre des erreurs de conduite,
  • Peur d’avoir un accident,
  • Anxiété, peur des autres conducteurs,
  • Giratoires, autoroutes,
  • Somnolence,
  • Code de la route, nouveaux panneaux,
  • Conduite de nuit, par mauvais temps...

Objectif
  • Reprendre confiance en soi et maintenir la liberté de déplacement
  • Conforter les pratiques de conduite et maintenir une vie sociale active le plus longtemps possible
  • Sensibiliser aux dangers de la route compte tenu des changements liés à l’âge et de l’évolution des infrastructures

6 Séances de 2h
Séance 1 : Signalisation routière et vitesse (signalisation routière ; nouveaux panneaux ; vitesse et perception)
Séance 2 : Infrastructures complexes (carrefour giratoire ; insertion sur autoroute, voie rapide et sortie)
Séance 3 : Infractions et sanctions / Les risques au volant (permis à points ; infractions et amendes ; alcool, cannabis et conduite)
Séance 4 : Santé et conduite / Temps de réaction (temps de réaction et distance d’arrêt ; conduite et vigilance : usage des médicaments, effets, élimination, précautions à prendre ; éco-conduite)
Séance 5 : Simulateur de conduite
Séance 6 : Usagers de la route, piétons et cyclistes / Bilan (piétons seniors ; utilisation de la bande d’arrêt d’urgence ; gilet de sécurité et triangle ; cycliste urbain)

Intervenant : Association prévention Routière


 

Mieux vivre chez soi



Pourquoi cet atelier ?
Le rapport de l’Agence nationale de l’habitat et de la Caisse nationale d’assurance vieillesse « Adaptation des logements pour l’autonomie des personnes âgées » (2013) permet de souligner que l’ensemble des seniors se retrouve sur deux points :
• D’une part, l’attachement au logement et la conscience que celui-ci peut être une source de danger.
• D’autre part, une tendance à repousser l’éventualité des travaux d’adaptation du logement jusqu’à ce que les problèmes de santé les rendent incontournables. Ainsi, au-delà d’une préférence quasi unanime de la population âgée d’adapter son logement plutôt que de le quitter, cette population n’anticipe pas du tout son vieillissement. Plus elle vieillit moins elle est réceptive à engager des travaux sauf à être « au pied du mur ».

Objectif
  • Apporter des conseils pratiques sur les aménagements du domicile pour « se sentir bien » dans son espace de vie
  • Mettre en situation et tester le matériel afin d’aider la personne à se projeter et ainsi démontrer, qu’« adaptation » ne rime pas avec « vieillesse » et « dépendance »
  • Informer et faciliter le parcours vers les aides publiques pour adapter le logement

3 Séances de 2 heures
Séance 1 : la vie quotidienne
Séance 2 : Un logement bon à vivre
Séance 3 : Aménagements et travaux

Intervenants : ergothérapeute diplômé d’état. En dernière séance il est accompagné d’un technicien bâtiment, expert en conseil relatif aux aides à l’habitat.


Questions de sens



Pourquoi cet atelier ?
Vue, ouïe, goût, odorat et toucher permettent de capter les informations nécessaires à la survie de l’individu et à sa constante adaptation à son environnement. Le corps ne peut par exemple pas se nourrir et se mouvoir sans faire appel à ses sens.
Avec l’avancée en âge, un processus de sénescence s’opère alors. Ainsi, 94 % des personnes de plus de 57 ans présentent au moins un déficit sensoriel, 38% deux et 28 % trois. Les pertes sensorielles peuvent devenir un danger pour la personne qui en est atteinte : chutes dues à un trouble de la vision, manque d’appétit expliqué par une baisse du goût ou de l’odorat, modification du rapport au corps par la perte du toucher...
Cette altération d’un ou plusieurs sens prend une signification différente pour chacun, notamment en fonction de ses expériences et de son vécu. Néanmoins, cela peut rapidement devenir un handicap, freiner le maintien du lien social et ainsi limiter l’épanouissement et le goût de la vie.

Objectif
  • Comprendre l’évolution des sens au fil de l’âge
  • Tester individuellement la vue et l’audition
  • Encourager des pratiques de vie quotidienne favorisant l’estime de soi
  • Se fixer et atteindre un objectif santé grâce à un changement de comportement

7 Séances de 2 heures
Séance 1 : Tour d’horizon sur la santé globale : faire connaissance et découvrir le contenu du module
Séance 2 : M’as-tu vu ? / Santé visuelle : comprendre l’évolution de la vue au fil de l’âge et tester sa vision
Séance 3 : Allô j’écoute ? / Santé auditive : comprendre l’évolution de l’ouïe au fil de l’âge et tester son audition
Séance 4 : Au plaisir des sens / Goût, odorat et plaisir de manger : prendre conscience du rôle des 5 sens en mangeant et repères sur l’hygiène bucco-dentaire
Séance 5 : L’amour à tous les âges / Sens du toucher : importance du toucher, favoriser l’écoute et l’estime de soi
Séance 6 : Objectif santé : définir un objectif santé personnelle
Séance 7 : Rétrospectivement vôtre (séance 2 mois après la fin de l’atelier) : bilan de l’atelier et retour sur son objectif santé



Intervenants : animateur fil rouge, animateur de la Mutualité Française Bourgogne-Franche-Comté, un nutritionniste et un opticien.

Comment participer ? Contactez-nous au 03.80.30.07.81

Localisez des ateliers près de chez vous



Liste des ateliers à venir